Fiches conseils
Le drainage du foie
C'est le plus important des émonctoires. Il peut neutraliser de nombreuses substances toxiques et cancérigènes présentes dans le sang. C’est par la bile que sont éliminés les déchets d’où l’importance d’un bon fonctionnement de la vésicule biliaire
Le drainage du foie

Sur les conseils de Raoul Cappelo - Naturopathe

Les émonctoires sont les organes qui permettent d’éliminer les déchets. Les principaux sont : le foie (et la vésicule biliaire) – les intestins – les reins – les voies respiratoires et la peau. On y ajoute les émonctoires secondaires : les glandes salivaires – l’utérus – les glandes lacrymales et les amygdales.

Le drainage, adapté à chaque situation, consiste à éliminer les toxines qui peuvent encrasser notre organisme ou certaines parties de notre organisme. Il est donc essentiel pour se maintenir en bonne santé longtemps, de prévenir efficacement les maladies voire de participer activement à leur guérison car plus une personne a accumulé de toxines par de mauvaises habitudes de vie, plus le drainage sera utile.
Le drainage agit sur la cause pour obtenir des résultats durables sur le long terme mais toujours, en parallèle, il est indispensable de corriger les habitudes alimentaires qui évitent d’encrasser à nouveau l’organisme.

Attention : aussi important que soit le drainage des émonctoires, il doit être conduit avec précaution :

• Le drainage est contre-indiqué pour la femme enceinte car cette pratique peut conduire à des carences ou à de la déminéralisation,
• le drainage lymphatique est totalement interdit à une personne qui a de gros problèmes veineux, car en cas de phlébite, le risque de faire remonter un caillot de sang dans les capillaires pulmonaires et d’engendrer une embolie pulmonaire est important.
• certains drainages peuvent déminéraliser et sont contre-indiqués pour les personnes qui souffrent d’ostéoporose ou d’arthrose.
• ne jamais faire durer une cure de drainage plus d’un mois au risque de se déminéraliser.
• Les cures de drainage sont déconseillées aux jeunes enfants, aux femmes enceintes et aux personnes de faible poids.
• Seuls les adultes sont concernés par ces pratiques, l’enfant et l’adolescent étant en pleine croissance, ils éliminent, en général, beaucoup plus les toxines.

C'est le plus important des émonctoires qui filtre l’ensemble des aliments digérés, les déchets organiques; il transforme l’ammoniaque en urée ce qui permet d’éliminer les déchets azotés par les reins.
Le foie élimine les déchets mais c’est aussi un garde-fou après la digestion car il peut neutraliser de nombreuses substances toxiques et cancérigènes présentes dans le sang qu’il filtre hormis les substances absorbées directement dans la lymphe. C’est par la bile que sont éliminés les déchets d’où l’importance d’un bon fonctionnement de la vésicule biliaire.

Sa fonction de détoxication est vitale et nécessite de nombreux acides aminés (argininecystéine bétaïne), des minéraux, des antioxydants, des enzymes et des vitamines.

Principaux signes indiquant l’utilité de drainer le foie : Nausées, troubles et lourdeurs de l’appareil digestif, alternance de diarrhées et de constipation, vertiges, maux de tête, urticaire.

> Fumeterre : Contient des alcaloïdes qui lui confèrent d'intéressantes propriétés sur la vésicule biliaire, facilite les fonctions d'élimination rénale et digestive, c'est une plante régulatrice du foie et de la sécrétion biliaire. Elle est diurétique, laxative légère, dépurative, drainante de la peau. Est conseillée pour toutes dermatoses. A prendre avant les repas.

> Artichaut : diurétique, un peu laxatif, stimule l’appétit. Il décongestionne le foie, stimule la sécrétion biliaire et régularise l’élimination intestinale. Efficace en cas d'intoxication alimentaire, d'une consommation en excès de graisses et d'alcool, il aide aussi à lutter contre la constipation et a des propriétés anti-infectieuses. Pour être efficace il doit être pris en cure.

Attention : Contre indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires. A éviter en cas d’allaitement car il gêne la sécrétion lactée.

> Radis noir : Il améliore les troubles digestifs résultant d’une mauvaise circulation biliaire, favorise l’élimination des biles boueuses, décongestionne le foie, stimule la sécrétion biliaire et régularise l’élimination intestinale. C’est un laxatif naturel qui peut être associé à l’artichaut. Il est à privilégier en cas d’excès alimentaires, de gêne ou de lourdeur après un repas.

Attention : Contre indiqué en cas de boue biliaire ou de calculs.

> Aubier de tilleul : excellent draineur de la sphère hépatique et biliaire. On l’utilise en curatif lors de lithiase biliaire.

> Romarin : diurétique léger il calme les spasmes, régularise le système neurovégétatif et apaise le stress. Il a une action détoxifiante puissante sur le foie, stimule les digestions lentes et difficiles surtout en cas de faiblesse hépatique. Il lutte contre la séborrhée qui fait le lit de l’acné.

> Pissenlit : décongestionnant du foie il abaisse le taux de cholestérol. Est un stimulant des foies atoniques ou paresseux. On peut l’utiliser dans tous les troubles dermatologiques et en cure d’amincissement anticellulite.

> Chardon Marie : hépato protecteur il réduit le taux de transaminases (enzymes qui ont une activité métabolique à l'intérieur des cellules et augmentent dans le sang lors de pathologies hépatiques). Il protège la cellule hépatique lors de chimiothérapie, stimule la lactation et permet au foie – centre de la colère – de « se remonter » en bonne énergie. Riche en silymarine, il décongestionne le foie, stimule la sécrétion biliaire, régularise l'élimination intestinale et permet d'éliminer les métaux lourds. Favorise le drainage des artères, des veines, de la lymphe.

Consommer des légumes de saveur amère et soufrée : artichaut, endive, pissenlit, radis noir, oignon, ail.

Notre recommandation