Sujets de santé
Nos conseils diététiques

La sérotonine et la dopamine (neurotransmetteurs) sont fabriquées à partir des protéines qu’il faut consommer au petit-déjeuner et au déjeuner. Privilégier les aliments complets qui favorisent la production de sérotonine.

Adopter une alimentation équilibrée, manger peu, simple, naturel, beaucoup de cru et de légumes. Ne pas consommer trop d’aliments raffinés et éliminer au maximum le sucre et le café.

Privilégier les aliments riches en :

> vitamines B6 (graines de sésame) qui favorise le processus chimique de la «bonne humeur».
> magnésium qui apporte de la relaxation : noix, amandes, noisettes, pistaches, eaux riches en magnésium (Contrexéville – Hepar – Badoit – Quézac – Liers – Alvignac). Bannir les sodas riches en acide phosphorique et en phosphore, qui sont les plus grands chélateurs du magnésium.
> Tyrosine, acide aminé présent dans le soja, qui, en arrivant dans le cerveau, est transformé en dopamine – hormone du plaisir.
> omégas 3 marins ou végétaux car ils sont de grands régulateurs de l’humeur.

Adopter des horaires de coucher réguliers.

Voir la fiche conseil

Stress

Le stress - bon ou mauvais - qui implique une forte dépense d’énergie, est une réaction physiologique ou psychosomatique de l’organisme aux diverses pressions, agressions ou contraintes – positives ou négatives - exercées sur le mental ou le physique de chaque individu. Il peut être passager ou chronique mais, dans tous les cas, les réactions sont propres à chaque individu en fonction de la perception qu’il a des évènements.

Lorsque le stress se traduit par l’incapacité de l’individu à « faire face » il peut engendrer des névroses de toutes sortes, des maladies psychosomatiques et s’il faut s’efforcer d’éliminer l’agent stresseur, il convient aussi d’apporter les nutriments que la nature met à notre disposition pour améliorer et régulariser la réponse organique au phénomène du stress : les adaptogènes.

Voir la fiche conseil

Notre recommandation
Nous aimons aussi