Familles de produits

Miels - Aromiels

« Miel tous les jours mangeras
En lieu et place de sucre blanc
Pour ta santé utilement. » 
Dr Donadieu

Le miel est une substance sucrée fabriquée par les abeilles à l’aide du nectar des fleurs.
Le nectar est un liquide sucré, parfois sirupeux, sécrété par les glandes, dites nectarifères, présentes sur de nombreuses plantes. Chaque plante fournit ainsi  un nectar aux caractéristiques spécifiques.
L'ouvrière butine le nectar, l’ingurgite, et le transporte dans le jabot – poche extensible à l’entrée de l’abdomen - apportant des ferments et des enzymes qui agissent sur le nectar. La transformation en miel commence ! 

A son retour, la butineuse régurgite sa charge, la passe aux ouvrières, qui elles-mêmes la communiquent à d'autres et ainsi de suite. La teneur en eau baisse (si nécessaire, des ouvrières ventilent pour accélérer le processus) en même temps que le liquide s'enrichit de sucs gastriques et de substances salivaires. Le nectar devient miel et lorsque cette teneur en eau est inférieure à 20 %. Il est alors déposé dans une alvéole obturée par un opercule de cire qui permet de le garder dans de bonnes conditions. 

Pour fabriquer un seul kilo de miel, on estime qu'il faut récolter le nectar de 20 millions de fleurs ce qui implique quelques 20 000 sorties. Et une bonne ruche peut fabriquer  plus de 3 kilos par jour !!! 

Le miel est composé de 80 % de glucides, avec principalement deux sucres : le fructose et le glucose, deux sucres simples qui ne nécessitent aucune digestion et qui sont facilement et directement assimilés par le corps. Le miel contient également des protides (moins de 1%), des sels minéraux, des vitamines (principalement du groupe B) de même que de nombreux composés organiques complexes.

Connu depuis des millénaires, le miel possède des qualités nutritives et thérapeutiques exceptionnelles ( dans des cas de troubles digestifs, d’ulcères gastriques, d’asthénies, d’anorexie, propriétés bactéricides et antibiotiques, pouvoir cicatrisant …). On s’en servait également pour conserver les aliments.

Aujourd’hui le miel fait l’objet de nombreuses études :

•    Le miel est riche en antioxydants et protège le cœur en ralentissant le processus d'oxydation du « mauvais » cholestérol (LDL).

•    Le miel, un remède naturel contre les « superbactéries » résistantes aux antibiotiques.

•    Le miel est efficace dans le traitement de la gastro-entérite, des ulcères d'estomac et de la teigne chez l'humain (miel de manuka, une variété de Nouvelle-Zélande).

•    Le miel est efficace pour guérir les brûlures infectées par certains bacilles résistants aux antibiotiques.

•    Le miel est efficace pour la cicatrisation des plaies (certains hôpitaux français l’utilisent déjà).

•    Le miel, une alternative aux antibiotiques  en particulier chez des patients dont le système immunitaire est affaibli.

•    Le miel, une alternative aux sirops contre la toux. Le miel calme la toux et améliore la qualité du sommeil des enfants.

Attention : il existe un risque pour les personnes allergiques aux produits de l’abeille.

Résultats 1 - 11 sur 11.
Résultats 1 - 11 sur 11.