Sujets de santé
Nos conseils diététiques

Si la pression sanguine est trop forte, les capillaires qui tapissent l’œil pour irriguer les cellules de la vue vont s’endommager. Il faut donc, en priorité et régulièrement, en surveiller la tension.

Privilégier les aliments riches en :

> zéaxanthine pigment antioxydant qui protège la macula des agressions extérieures : le jaune d’œuf en est très riche et il est à consommer quotidiennement.
> caroténoïdes et, en particulier, en lutéine : légumes verts, en particulier les choux verts frisés, les épinards, les brocolis
> anthocyanines (pigments qui protègent les cellules des dommages causés par l’absorption des rayons bleu-vert et des ultraviolets) : petits fruits noirs : cassis, myrtille, mûres.

Limiter la consommation de produits laitiers, éviter alcool, caféine, une exposition excessive au soleil, les médicaments à base de cortisone.

Arrêter de fumer car toute fumée qui s’introduit dans le corps apporte un très grand nombre de radicaux libres auxquels les cellules de la rétine et de la macula sont sensibles.

Et toujours maintenir un « poids de santé ».

Voir la fiche conseil

Dmla

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) correspond à une destruction progressive de la macula, zone centrale de la rétine. Elle affecte la vision fine, celle des détails, sans toucher la vision périphérique. Tache sombre au centre du champ visuel, déformation des lignes droites ou difficultés à reconnaître les visages, sont des symptômes d'alerte signifiant une atteinte irréversible de la rétine.

Même s’il est pratiquement impossible d’éviter les maladies dégénératives de l’œil certains nutriments peuvent aider à la retarder en apportant des substances « boucliers » qui ont une puissante fonction antioxydante et des substances qui favorisent la régénération du nerf optique.

Voir la fiche conseil

Notre recommandation
Nous aimons aussi