Citrates

Il existe chez presque tout le monde des carences en minéraux et nombreux sont ceux qui prennent des compléments. Cependant les carences persistent ! La raison : les minéraux sont mal assimilés par l’organisme. Leur biodisponibilité, c'est-à-dire la quantité du minéral absorbé et donc utilisable par l’organisme, est faible.
En ce qui concerne les minéraux, l’efficacité d’une complémentation dépend, en particulier, du transporteur qui est utilisé pour apporter le minéral. Ces transporteurs se présentent sous différentes formes :

> organique avec des liaisons complexes avec des acides aminés - pidolates, glycinates, picolinates, malates, orotates (aujourd’hui interdits)…. Leur formule chimique contient du carbone, de l'hydrogène, de l'oxygène plus le minéral. Les ions bicarbonates qui les composent sont en effet transformés, éliminant les ions H+ de l’organisme, générateurs d’acidité. Ce sont des transporteurs plus facilement assimilables qui font du minéral un élément disponible.

> anorganique - carbonates, oxydes, phosphates, sulfates, chlorure, hydroxyde ... Il manque, dans la formule chimique, l’un des 3 composants : carbone, hydrogène, oxygène Dans ce cas, cette liaison doit être transformée sous forme soluble dans le tube digestif et être liée dans une structure d’acides aminés spécifique à chaque élément. Ceci diminue l’absorption du minéral par l’organisme et ils peuvent posséder un effet acidifiant.

> D’autres formes dites « aminocomplexées » ou chélatées, présentent l’intérêt d’être bien assimilées et n’ont pas d’effets sur l’équilibre acido-basique.

Le choix du transporteur peut être différent selon les minéraux. Parmi les formes organiques :

> Les glycinates d’origine végétale et issus d’un acide aminé (glycine).
> Les pidolates, très présents dans le règne végétal, sont issus de l’acide pyrrolidone carboxylique (P.C.A) présent dans la plupart des tissus (foie, rate, pancréas, sang, plasma…), et très bien supportés par la muqueuse intestinale.
> Les picolinates sont des sels organiques issus de l’acide picolinique présent dans le lait maternel.
> Les citrates sont des sels organiques issus de l’acide citrique contenu dans les fruits.
> Les malates sont les sels organiques de l’acide malique, un constituant naturel de nombreux fruits et légumes. L’acide malique se lie à l’aluminium dans le cerveau, prévenant ainsi une accumulation indésirable de ce métal. De plus le malate ne se lie pas avec les acides gastriques.

Résultats 1 - 19 sur 19.
Résultats 1 - 19 sur 19.