Gelée royale

La gelée royale est sécrétée par certaines glandes des jeunes abeilles nourricières qui alimentent les larves au premier stade de leur développement. La gelée royale constitue le régime alimentaire exclusif des reines durant toute leur existence.

La gelée royale contient de 60 à 70 % d’eau et :
- des sucres (9 à 23 %), essentiellement du fructose et du glucose
- des protéines (10 à 18 %) dont une grande partie d'acides aminés
- des lipides (4 à 8 %)
- des minéraux
- des vitamines, surtout celles du groupe B
- des oligo-éléments.

Les souverains de la Chine antique attribuaient à la gelée royale le pouvoir d’assurer la longévité et la vigueur sexuelle et, en médecine traditionnelle chinoise, la gelée royale est considérée comme une substance tonique.
En Europe la gelée royale était considérée comme une substance qui accroît la résistance de l'organisme aux divers stress.

Source d’énergie, la gelée royale est consommée pour réduire la fatigue physique et intellectuelle, le stress, pour renforcer l’immunité, pour soutenir les convalescents. Stimulante et tonifiante, elle accroit les capacités physiques, intellectuelles et sexuelles.

La gelée royale contient des composés ayant une activité ostrogénique avec un effet positif sur l’équilibre hormonal des femmes ménopausées et sur les troubles sexuels et menstruels.

Attention : il existe un risque pour les personnes allergiques aux produits de la ruche.

Avec intérêt pour : Entretien de la mémoire - Fatigue ou asthénie - Syndrome prémenstruel

Résultats 1 - 8 sur 8.
Résultats 1 - 8 sur 8.