Millepertuis

Le millepertuis ou herbe de Saint Jean, dont on utilise les parties aériennes (feuille, fleur, tige), possède des propriétés stimulantes du système nerveux et légèrement antidépressives, cholagogues (qui aide à évacuer les voies biliaires), antiseptiques, astringentes et cicatrisantes (par voie locale externe).
Le millepertuis est la plante par excellence des troubles de l’humeur et de la mélancolie. Son action est progressive et perceptible après quelques semaines. Indiqué dans les troubles du sommeil liés à la fatigue, aux troubles d’inadaptation à la vie moderne et aux changements de saisons, on peut l’associer à l’escholtzia ou à la ballote.
Il agit sur la sphère respiratoire : affections broncho-pulmonaires dans leur ensemble, sur la sphère digestive : paresse vésiculaire, sur la sphère neuropsychique : troubles passagers de l’humeur et déprime, dystonies neuro-végétatives, sur la sphère cutanée : brûlure légère, engelures, plaie cutanée, ulcération.
Le millepertuis est utilisé aussi pour soulager les symptômes de la ménopause.

L'huile de macération de millepertuis est adoucissante, apaisante cutanée, anti-inflammatoire et décongestionnante.
En soins externes l’huile de millepertuis s’impose comme l’huile après solaire de référence pour apaiser la peau agressée, rougie après un coup de soleil. Elle calme les rougeurs fessières de bébé.
On l’utilise aussi avec succès pour apaiser les douleurs inflammatoires et notamment les douleurs dorsales, dues à l’écrasement des disques intervertébraux. Elle s’associera avec des huiles essentielles aux vertus antalgiques et anti-inflammatoires.
Elle peut se consommer en tant que complément alimentaire, pour aider à surmonter des périodes de déprime –la dépression automnale notamment.
On peut lui associer les huiles essentielles bénéfiques pour la peau comme celles de lavande vraie, de lavande aspic pour le traitement des brûlures, de géranium, d'hélichryse pour soulager les douleurs dorsales, d’eucalyptus citriodora, de genévrier, de gaulthérie.

Attention : A éviter en cas de troubles bipolaires, de traitement anticoagulant, antidépresseur, antiépileptique, de traitement à la ciclosporine et à certains antiviraux. Contre indiqué pour les femmes qui prennent la pilule, pour les personnes qui suivent un traitement à la Digoxine. Eviter l’exposition au soleil.

Avec intérêt pour : Dépression - Polyarthrite rhumatoïde

Résultats 1 - 15 sur 15.
Résultats 1 - 15 sur 15.