Fer (gluconate)

Le fer est un oligo-élément essentiel à plusieurs processus physiologiques vitaux. On le trouve sous 2 formes naturelles :

> Le fer héminique, que l'on trouve dans les viandes et les poissons, est bien absorbé par l’organisme.
> Le fer non héminique qui se trouve dans tout les autres aliments (végétaux, oeufs et produits laitiers) est plus faiblement absorbé par l'organisme. Chez les végétariens 100 % du fer absorbé est non héminique. d'où le risque de carences.

La vitamine C (acide ascorbique), l’acide citrique, l’acide malique, la lacto-fermentation, la cuisson sont des facteurs qui facilitent l'absorption du fer non héminique. A l'inverse l’excès de calcium, les tanins (thé, café), les protéines du jaune et du blanc d’œuf, les polyphénols (antioxydants présents seulement dans les végétaux), en freinent l'absorption.

Le déficit en fer induit une baisse des fonctions cérébrales sous forme d’une dépression dopaminergique. On peut alors complémenter en fer en cas d’anémie (fatigue, perte de cheveux, tendance aux infections), d’hémorragie, d’aménorrhée, de certains eczémas juvéniles, de jambes sans repos. Le taux de fer dépend du cuivre, du molybdène et du manganèse.

L’efficacité d’une complémentation en fer dépend, en particulier, du transporteur utilisé pour apporter le minéral. Ce transporteur peut-être :
> l’eau : le minéral se présente sous forme d'ions libres obtenus par la dissolution électro-catalytique du métal dans l’eau purifiée. "Entourés" par des molécules d'eau, ils sont directement assimilables.
> un sel composé d’un ion minéral et d’un autre ion (chlorure, citrate…) qui possède soit un effet acidifiant soit un effet alcalinisant. Ces sels sont dissociés au niveau de l’estomac puis assimilés par les entérocytes (cellules de la muqueuse intestinale) pour être utilisables par l’organisme. Moins un sel est assimilable, moins il sera utilisé par l’organisme et plus l’effet laxatif sera important.

 

Il existe plusieurs types de sels :

 

 > Les sels inorganiques ou métalliques : d’une manière générale, il s’agit de formes mal assimilées par l’organisme et à l’effet acidifiant. Il y a deux catégories de sels :

     o    Les sels insolubles : oxyde, carbonate, hydroxyde
     o    Les sels solubles : chlorure, sulfate. ... Ils peuvent posséder un effet laxatif.

 

> Les sels organiques solubles : citrate, malate, glycérophosphate, lactate, pidolate, aspartate, gluconate, fumarate ... Dans ces sels les minéraux sont couplés à des substances organiques, comme ils peuvent l’être naturellement dans les aliments et sont globalement bien  assimilés.

Les citrates ou les malates ont un effet désacidifiant. Les ions bicarbonates qui les composent sont en effet transformés, éliminant les ions H+ de l’organisme, générateurs d’acidité. A l’inverse, le lactate possède un effet acidifiant.

Le fumarate de fer ou fumarate ferreux contient 33% de fer métal.
   
> D’autres formes dites « aminocomplexées » (glycinate et bisglycinate) : le minéral est  associé à des acides aminés ou à des peptides. Ce sont des complexes organiques solubles qui présentent l’intérêt d’être bien assimilées sans effet sur l’équilibre acido-basique.

 

Les « transporteurs » du Fer : citrate - gluconate – fumarate - bisglycinate - forme ionisée

Avec intérêt pour : Dépression

Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.