Cuivre (gluconate)

Le cuivre est un oligo-élément conseillé dans les états infectieux car il favorise l’élaboration d’anticorps, pour les maladies à champignons (mycoses), à virus (grippe) et à bactéries. Très utile contre les états inflammatoires car il désactive l’histamine, contre les rhumatismes, l’arthrose, les tendinites…

Antianémique, il contribue à l’absorption et à la mobilisation du fer, à la formation de l’hémoglobine, des plaquettes et à la multiplication des globules rouges. Il intervient dans le métabolisme du calcium, du phosphore et du collagène des os, du cartilage et de la peau.
Il intervient dans la synthèse de la mélanine qui favorise la pigmentation de la peau et des cheveux. Il régularise la thyroïde, les glandes génitales, les hormones surrénaliennes et inactive les hormones du stress.
Il entretient les fibres nerveuses nécessaires à la production de la myéline et de l’énergie. Il est indiqué contre les œdèmes, la perte du goût, les dégénérescences.
Antioxydant il est le catalyseur de la SOD (super oxyde dismutase) et il active plus de 100 enzymes.

L’efficacité d’une complémentation en minéraux dépend, en particulier, du transporteur utilisé pour apporter le minéral. Ce transporteur peut-être :
> l’eau : le minéral se présente sous forme d'ions libres obtenus par la dissolution électro-catalytique du métal dans l’eau purifiée. "Entourés" par des molécules d'eau, ils sont directement assimilables.
> un sel composé d’un ion minéral et d’un autre ion (chlorure, citrate…) qui possède soit un effet acidifiant soit un effet alcalinisant. Ces sels sont dissociés au niveau de l’estomac puis assimilés par les entérocytes (cellules de la muqueuse intestinale) pour être utilisables par l’organisme. Moins un sel est assimilable, moins il sera utilisé par l’organisme et plus l’effet laxatif sera important.

 

Il existe plusieurs types de sels :

 

> Les sels inorganiques ou métalliques : d’une manière générale, il s’agit de formes mal assimilées par l’organisme et à l’effet acidifiant. Il y a deux catégories de sels :
     o    Les sels insolubles : oxyde, carbonate, hydroxyde
     o    Les sels solubles : chlorure, sulfate. ... Ils peuvent posséder un effet laxatif.

> Les sels organiques solubles : citrate, malate, glycérophosphate, lactate, pidolate, aspartate, gluconate ... Dans ces sels les minéraux sont couplés à des substances organiques, comme ils peuvent l’être naturellement dans les aliments et sont globalement bien  assimilés.
Les citrates ou les malates ont un effet désacidifiant. Les ions bicarbonates qui les composent sont en effet transformés, éliminant les ions H+ de l’organisme, générateurs d’acidité. A l’inverse, le lactate possède un effet acidifiant.
   
> D’autres formes dites « aminocomplexées » (glycinate et bisglycinate) : le minéral est  associé à des acides aminés ou à des peptides. Ce sont des complexes organiques solubles qui présentent l’intérêt d’être bien assimilées sans effet sur l’équilibre acido-basique.

Les « transporteurs » du cuivre : citrate – gluconate - bisglycinate - forme ionisée

Avec intérêt pour : Acné - Asthme - Bronchite - Cystite - Hyperméabilité intestinale - Polyarthrite rhumatoïde - Sinusite - Stimuler ses défenses

Résultats 1 - 2 sur 2.
Résultats 1 - 2 sur 2.