Sel (sans)

Le sodium est un minéral très présent dans l'organisme, notamment dans le sang et dans le liquide extracellulaire. C’est un minéral qui joue un rôle important au niveau de l’organisme, il aide à maintenir l’équilibre acido-basique, est essentiel dans la transmission des influx nerveux et au niveau de la contraction musculaire.

 

Le sodium est apporté par l'alimentation sous forme de chlorure de sodium  = le sel. Il est utilisé depuis des millénaires comme exhausteur de goût et agent de conservation des aliments car il a la propriété d'attirer l'eau et de la retenir, privant d'eau les bactéries qui se déshydratent et ne se développent plus. Le sel est tiré du sel gemme en carrières ou de l’eau de mer.

 

La consommation moyenne est d’environ 9 à 10g de sel par jour avec de très fortes disparités selon les individus. Un quart environ de cette quantité provient d’un ajout volontaire sur les aliments, le reste correspond au sel de constitution des aliments, et surtout au sel ajouté lors de la transformation des aliments.

Une consommation excessive de sel a des implications au niveau de l’organisme d’où :

  • des régimes « hyposodés » (en cas d’hypertension artérielle, d’état de pré-éclampsie durant une grossesse…)
  • sans sel (pathologies du rein ou du cœur).

Les aliments élaborés pour ces régimes présentent les allégations suivantes :

« Pauvre en sodium ou en sel » : le produit ne contient pas plus de 120 mg de sodium ou l’équivalent en sel par 100 g ou 100 ml. Dans le cas de denrées alimentaires naturellement pauvres en sodium, le terme "naturellement" peut être utilisé comme adverbe dans cette allégation. En ce qui concerne les eaux, autres que les eaux minérales naturelles relevant du champ d'application de la directive 80/777/CEE, cette valeur ne devrait pas être supérieure à 2 mg de sodium par 100 ml.

« Très pauvre en sodium ou en sel » : le produit ne contient pas plus de 40 mg de sodium ou l’équivalent en sel par 100 g ou 100 ml. Dans le cas de denrées alimentaires naturellement très pauvres en sodium, le terme "naturellement" peut être utilisé comme adverbe dans cette allégation. Il est interdit d'utiliser cette allégation pour les eaux minérales naturelles et les autres eaux.

« Réduit en sodium » : la réduction en sodium est d’au moins 30% par rapport à celle d’un produit similaire, sauf s’il s’agit de micronutriments pour lesquels une différence de 10% par rapport aux valeurs de référence fixées par la directive 90/496/CEE du Conseil est admissible ou s'il s'agit de sodium ou d'équivalent en sel, pour lesquels une différence de 25 % est admissible.

« Sans sodium ou sans sel » : le produit ne contient pas plus de 5 mg de sodium ou l’équivalent en sel par 100 g. Dans le cas de denrées alimentaires naturellement dépourvues de sodium, le terme "naturellement" peut être utilisé comme adverbe dans cette allégation.

Résultats 1 - 12 sur 12.
Résultats 1 - 12 sur 12.