Gluten (sans)

La digestion a pour but de transformer les aliments composés de lipides , protides et glucides  en nutriments  capables de traverser la paroi poreuse de l’intestin pour passer dans le sang et la lymphe et pénétrer dans les cellules où ils sont utilisés comme éléments de construction ou comme source d’énergie.

Les céréales qui font partie de notre alimentation de base, suivent ce même processus. Or certaines céréales contiennent du gluten qui est un mélange de 2 protéines : les prolamines et les gluténines. C’est le cas du blé, de l’avoine, de l’orge, de l’épeautre, du kamut, du seigle. D’autres céréales en sont exemptes : riz, sarrasin, millet, sorgho. 

Dans le cas du gluten, lors de la digestion, la découpe des protéines par les enzymes peut être  incomplète et des fragments non digérés se retrouvent dans l’intestin grêle. Or les fragments de gluten – en particulier les prolamines - agissent sur la zonuline, une protéine fabriquée par la muqueuse intestinale, qui régule la perméabilité de l’intestin.
Cette perturbation favorise alors la perméabilité de l’intestin par un mécanisme encore méconnu. C’est alors la porte ouverte à de nombreuses pathologies allant du simple « mal de ventre » à des maladies auto-immunes graves.

Les produits sans gluten sont exclusivement fabriqués avec des matières premières autres que le blé, l’avoine, l’orge, l’épeautre, le kamut, le seigle.

Résultats 1 - 11 sur 11.
Résultats 1 - 11 sur 11.